Il se trouve que certaines professions exigent des compétences spécifiques pour qu’un candidat soit reçu. Le métier dans la chimie et la physique ne sont pas donnés à tous. Ces deux métiers conviennent parfaitement aux personnes qui ont fait des études supérieures option scientifique. Mais comment choisir entre métier dans la chimie et la physique ?

Les métiers de la physique et ses avantages

Les métiers de la physique

Plusieurs métiers sont disponibles pour ceux qui ont opté d’étudier la physique. Un physicien peut s’adapter facilement à des spécialités à l’exemple de la physique expérimentale, le nucléaire, les mathématiques, le médical. En général, c’est un théoricien, car son travail consiste à faire des études, à observer et à donner des explications par rapport aux lois de la nature. De ses observations, il va en déduire des théories ou des modèles mathématiques. Avant d’intégrer le métier de la physique, certaines conditions sont à remplir. Il faut avoir un bac+8 en physique au minimum, mais un bac +11 serait l’idéal.

Pour la réalisation d’une étude sur un projet donné, deux sortes de recherches peuvent être effectuées : une recherche fondamentale ou une recherche expérimentale. La recherche fondamentale consiste à rédiger des hypothèses sur les lois fondamentales, à réaliser des tests et analyses et à donner les résultats des expérimentations effectuées. Tout cela a pour but d’enrichir les informations sur le comportement de la nature. Comme son nom l’indique, la recherche expérimentale se base sur des expériences. Le travail à faire est d’observer, de mesurer, de concevoir et de réaliser des séances expérimentales. Sa finalité est d’avoir des prototypes à travers une mise en place d’applications concrètes dans plusieurs domaines.

Un physicien a donc besoin de beaucoup de concentration dans la réalisation de son travail. Il doit être patient pendant ses recherches et ne doit pas abandonner facilement. Il se peut que les expériences soient à refaire deux ou plusieurs fois. Avant de commencer un projet, avoir une bonne condition physique et surtout une bonne condition mentale est recommandé car c’est la matière grise qui va effectuer la majorité du travail.

Ses avantages

Comme tout métier, des avantages sont à en tirer. Un physicien avec un bac+11 se fait rechercher, car ses compétences se font rares. Il est accepté que ce soit dans le secteur privé ou le secteur public. Des entreprises dans le domaine de la santé (centres hospitaliers), de l’industrie (industries aéronautiques), les CEA, CERN, CNRS… reçoivent les candidatures des postulants au métier de la physique. À son début, le physicien peut toucher vers les 3000 euros brut mensuellement. Après des années d’expériences, les entreprises peuvent lui attribuer jusqu’à 5000 euros brut surtout s’il a choisi le secteur privé. Une évolution de poste est aussi à prévoir.

Au fil du temps, un physicien peut devenir directeur de recherche ou enseignant-chercheur. S’il justifie ses compétences, il pourra intégrer une industrie de pointe. Un physicien a tout son temps dans le traitement d’un projet puisque ses recherches ont une très grande importance. En réalisant ses expériences, il a la chance d’être entouré par une équipe, ce qui favorise l’ambiance de travail. Dès fois, il est amené à voyager pour participer à des conférences scientifiques.

Les métiers de la chimie et ses avantages

Les métiers de la chimie

Dans le domaine scientifique, un métier de chimiste est très prisé. Il consiste à concevoir, à développer et à analyser des produits. Un chimiste a deux choix. Il peut travailler dans un laboratoire ou dans un bureau d’études. En optant pour le laboratoire, les tâches à réaliser sont de créer ou de découvrir de nouvelles molécules, d’améliorer les matériaux pour qu’ils soient plus résistants et de formuler des procédés afin d’obtenir de nouveaux produits. Le travail ne s’arrête pas à la production, il réalise des analyses et des contrôles et donne sa validation.

Si le chimiste préfère les bureaux d’études, sa fonction sera d’élaborer des outils de production et des appareils de mesures nécessaires à l’industrie. Une mise en place des processus de fabrication est à établir. Pour les études à suivre, un bac+2 suffira pour devenir technicien en chimie. Pour plus de compétences, un bac+5 permettra de devenir ingénieur chimiste. Devenir chimiste demande des compétences. Étant un scientifique tourné vers le secteur de l’industrie, il doit avoir l’esprit scientifique, faire preuve d’une grande rigueur surtout lors du contrôle, se préparer au travail de laboratoire et le plus important est de maîtriser les fondamentaux du secteur d’activité qu’il a choisi.

Derrière un produit fini, beaucoup d’efforts ont été octroyés. Le chimiste est un participant actif dans la conception de ce produit. A l’exemple de l’industrie de la cosmétique, c’est grâce à sa créativité et son savoir-faire que l’on voit apparaître sur les rayons des rouges à lèvre de différentes couleurs ou des déodorants de différents parfums. Mais il est surtout sollicité dans le secteur pharmaceutique pour produire de nouveaux médicaments afin de lutter contre diverses maladies.

Ses avantages

Les avantages d’exercer un métier de chimiste sont nombreux. Ayant des compétences dans un domaine spécifique, le chimiste est recherché par les entreprises pharmaceutiques, cosmétiques, agroalimentaires, informatiques, C’est un personnel clé dans l’entreprise, car il participe de la création au contrôle d’un nouveau produit. De ce fait, il est très bien rémunéré. Un technicien chimiste peut toucher dans les environs de 2000 euros brut tandis qu’un ingénieur peut gagner jusqu’à 2800 euros brut et bien évidement la valeur de la compétence augmentera dans le temps avec l’acquisition d’expériences et peut atteindre facilement 5000 euros brut.

Une évolution de carrière est à prévoir. Un ingénieur chimiste avec expériences peut occuper la fonction de direction d’une équipe ou la fonction de chercheur en chimie (recherche et développement). En étant chimiste, la créativité est stimulée à tout moment. Pas de risque de s’ennuyer, car les expériences et les processus à réaliser sont multiples. Et la grande satisfaction est la naissance d’un nouveau produit à lancer sur le marché. Après un grand effort fourni, le réconfort vient après.