Formation 1 : BTS Physique

Comme toute autre formation au Brevet de Technicien Supérieur, la durée de la formation au BTS de physique est également de deux ans. C’est le début du cursus d’un futur physicien, d’un technicien supérieur. Les cours dispensés en classe sont multiples et sont obligatoirement complétés par des travaux dirigés.

Le BTS Techniques physiques pour l’Industrie et le Laboratoire (TPIL) est la formation la plus fondamentale en physique. Il vise à former des spécialistes des mesures physiques : mesures électriques, de pression, de débit et de température. Ces techniciens supérieurs sont capables de concevoir et de mettre en œuvre une chaîne de mesure adaptée à une utilisation particulière, mais aussi d’effectuer des réglages, d’analyser les anomalies de fonctionnement et d’y remédier. Les diplômés peuvent travailler comme techniciens de métrologie dans des secteurs variés : automobile, aéronautique, chimie, production d’énergie, etc. Ils peuvent également exercer leurs fonctions dans des services qualité, des bureaux d’études, des laboratoires de contrôle ou dans l’assistance aux clients.

Après l’obtention d’un bac technologique (STL) ou d’un bac général (S) avec un très bon niveau dans les matières scientifiques, l’admission en L1 est plus facile. La formation en BTS TPIL contient des modules généraux et professionnels. Un stage de 12 à 16 semaines s’ajoute ensuite au cursus. En outre, le cursus est disponible en alternance selon la convenance de l’étudiant.

Ci-dessous un aperçu des modules du BTS TPIL :

  • Français
  • Langue vivante 1
  • Mathématiques
  • Economie et gestion des entreprises
  • Génie physique (électricité appliquée, optique, vide, informatique appliquée, DAO, CAO)
  • Mécanique et vibrations
  • Optique, optoélectronique et imagerie
  • Thermodynamique et thermique
  • Chimie
  • Communication
  • Langue vivante 2 (facultatif)

La perspective offerte aux diplômés du BTS TPIL est la possibilité de poursuivre une année de spécialisation en physique.

Formation 2 : Licence mention Physique

La licence s’obtient au premier niveau d’études à l’université, plus précisément après six semestres d’études, soit 1 an après le BTS. Au cours du cursus, vous devez compléter et surtout obtenir une quarantaine de mentions. Au cours de la formation, des compétences disciplinaires, linguistiques et transversales seront demandées.

La licence est une première étape pour obtenir le master. Pour préparer la mention Physique, certaines compétences sont attendues des étudiants, à savoir :

Compétences scientifiques

La mention Physique requiert des capacités d’analyse, de raisonnement, d’abstraction, de modélisation et de développement logique d’un problème. Sans oublier la maîtrise d’un socle de connaissances disciplinaires et des méthodes expérimentales associées.

Compétences méthodologiques et comportementales

L’option Physique implique une capacité à organiser et à diriger l’apprentissage, une curiosité intellectuelle et une capacité à planifier et à organiser le travail personnel dans les délais imposés.

Compétences en communication

Choisir la physique comme filière d’études nécessite de savoir communiquer par écrit et oralement selon le contexte de l’étude. Tout doit être fait de manière rigoureuse avec une communication appropriée. La maîtrise des langues étrangères, notamment de l’anglais, est fondamentale pour la documentation.

La Licence de physique est, en effet, une licence scientifique. C’est une sorte de récépissé permettant à l’étudiant du 1er cycle de s’inscrire en Master. Après validation de la Licence (L3), deux options s’offrent aux étudiants : entrer dans le domaine professionnel avec le diplôme de licence professionnelle ou poursuivre en Master 1 et 2 comme indiqué précédemment.

Formation 3 : Master mention Physique

Après l’obtention de la Licence, l’étudiant entre dans le deuxième cycle, le master 1 et le master 2. Le Master se prépare en 4 semestres, c’est-à-dire deux ans après la licence (L3) dans le même domaine. L’admission en première année de Master (M1) se fait sur sélection d’un dossier et d’un mémoire de recherche. Comme le BTS et la licence, le master comprend également des cours théoriques et pratiques. Pour ce programme, il y a de plus en plus de stages ainsi qu’une initiation à la recherche en fonction du projet professionnel présenté lors de la sélection du dossier.

Le Master sanctionne à 120 crédits européens, notamment le Master de Physique. Il existe deux cours principaux liés à la mention Physique, à savoir :

Master Mention Physique fondamentale et applications

En France, il existe 22 établissements qui proposent un Master en Physique pour ce parcours. A l’issue de cette formation, l’étudiant en Master PFA peut choisir parmi plusieurs métiers tels que :

  • Ingénieur en acoustique ;
  • Ingénieur en Caractérisation des matériaux ;
  • Ingénieur matériaux ;
  • Ingénieur nucléaire ;
  • Médiateur scientifique ;

Master Mention Physique appliquée et ingénierie physique

Il existe 13 établissements qui proposent un Master en Physique pour ce parcours. A l’issue de cette formation, l’étudiant en Master PAIP peut choisir parmi les métiers dans le domaine de photonique, optoélectronique et matériaux, à savoir :

  • Ingénieur technico-commercial ;
  • Entrepreneur ;
  • Formateur ;

Le seul parcours-type proposé pour cette mention est Photonique et Optique pour les Matériaux (POM).

Formation 4 : Doctorat en Physique

Le doctorat est l’étape ultime de la recherche scientifique. Ce diplôme se prépare en 3 ans après l’obtention d’un master dans le même domaine. Les étudiants souhaitant devenir chercheurs ou enseignants-chercheurs s’inscrivent dans un programme de doctorat, notamment pour les diplômés de la maîtrise de physique.

On distingue certains cours associés à la Physique, à savoir l’astrophysique et les différentes recherches liées à ce domaine.  A l’issue de cette formation, le doctorant peut choisir parmi les professions suivantes, à titre d’exemple seulement :

  • Astrophysicien: Ce métier consiste à étudier, classer et répertorier les astres en fonction de leur éclat et de leur composition. L’univers constitue le laboratoire de recherche privilégié de l’astronomie ;
  • Chargée de recherche en acoustique musicale: Ce métier consiste à étudier les phénomènes sonores en relation avec la musique. Le docteur en acoustique musicale transforme les vibrations et les sons en équations mathématiques pour comprendre le fonctionnement des instruments de musique ;
  • Chercheur en physique: Cette profession consiste à contribuer à l’avancement de la médecine en concevant des appareils de diagnostic encore plus précis tels que les IRM ou les tomodensitomètres ; à développer le nouveau processeur qui révolutionnera les consoles de jeux ; à étudier les planètes sont différents champs d’application de la recherche en physique parmi beaucoup d’autres.